... oui mais faites à la maison !

Tremblez fourneaux, vrombissez casseroles, j'ai décidé de cuisiner ce week-end !

Pour commencer, j'ai fait cette délicieuse salade de fusilli au jambon de Parme-feta-roquette pour une soirée barbecue au club de Tennis de mon chéri (je vous rassure, cette salade n'est pas à faire griller au barbecue ;-)

fusilli_feta_parme_41

(Oh ! Le beau carrelage!)

Salade de fusilli Parme-feta-roquette

500 gr de fusilli

4 grandes tranches de jambon de Parme

250 gr de feta (1 paquet rectangulaire)

3 poignées de feuilles de roquette

1 dizaine d'olives

1 vingtaine de tomates cerise

1 oignon rouge

4 c.s. d'huile d'olive

1 c.s. de vinaigre balsamique

Faite cuire les pâtes al dente, les rafraîchir sous un filet d'eau froide. Egoutter

Couper l'oignon le plus finement possible.

Couper les tranches de jambon de Parme en lanières.

Couper la feta en petits cubes.

Enlever les plus grosses côtes de feuilles de roquette.

Mettre tous les ingrédients dans un grand plat, verser l'huile d'olive et le vinaigre balsamique. Mélanger.

J'avais aussi emmené des côtes de porc marinées selon la recette légendaire de ma maman que vous pourrez trouver ici

Puis, pendant que mes enfants chéris dormaient, je me suis lancée dans la confection de muffins au chocolat, en suivant une recette Marmiton, ma bible ;-).

C'est celle-là

Et ça donne ça :

muffins_chocolat_3

Appétissant, non ?
(oui maman, c'est ton plat ...)

Ils sont bien moelleux, mais il faut prendre un chocolat très fort en cacao, sinon ils ne sont pas assez ... cacaotés.

Dimanche, je suis passée aux choses sérieuses.

J'entends par là quelque chose qui me titillait depuis pas mal de temps, mais remis à plus tard par manque de temps. Et ce week-end, pas question de me défiler, avec un temps pourri dehors, je n'avais plus d'excuses, j'ai fait mes premières pâtes !!!

Alors je vous préviens tout de suite, il faut avoir du temps devant soi et ne pas lésiner sur l'huile de coude.

Bon, déjà, la recette de base :

500 gr de farine

5 oeufs

2 c.s. d'huile d'olive

1 c.c. rase de sel fin

Verser la farine sur le plan de travail

Faire un puit. Y verser oeufs, huile d'olive et sel.

Ramener la farine vers le centre, et mélanger intimement. Il faut même écraser avec la paume de la main, voire des 2 mains, pour obtenir quelque chose de lisse et souple, un peu dans ce genre là :

confection_des_raviolis_21

En faire 4 boules (c'est plus facile à travailler), les emballer dans du film alimentaire et mettre au frais au moins 1 h. Regarder Rolland-Garros pendant ce temps-là.

Il était dit que je confectionnerai des raviolis maison (cf un des post précedent).

J'avais la pâte, manquait la farce.

J'ai donc un peu improvisé, car je n'ai rien trouvé qui me convenait vraiment.

Pour la farce des raviolis :

125 gr de mozarella

50 gr de parmesan

100 gr d'emmental

10 cl de crème fraîche

Basilic

Poivre

Il faut tout simplement mélanger le tout. Ca, ce n'est pas bien compliqué, et ça donne ça :

confection_des_raviolis_4

Puis, il faut étaler la pâte le plus finement possible, et c'est quand même assez dur difficile quand on n'a pas de laminoir, mais bon, comme j'avais divisé la pâte en 4, c'était faisable.

J'ai ensuite découpé des cercles avec un verre de cuisine, puis j'ai farci chaque cercle avec une 1/2 c.c. de farce (pas trop, sinon ça déborde !). J'ai humecté les bords avec mon doigt trempé dans de l'eau, et j'ai soudé en appuyant avec les dents d'une fourchette, ce qui a eu pour effet de faire de magnifiques crans sur les bords de mes raviolis.

Voici donc le résultat (mes proches reconnaîtront le plateau) :

confection_des_raviolis_7

J'ai mis une grande quantité d'eau salée à bouillir, j'ai plongé mes raviolis pour un séjour d'environ 4-5 mn.

confection_des_raviolis_8

J'ai servi ça juste crémé, un vrai régal ! Pour preuve, je n'ai même pas eu le temps de photographier les assiettes. Et c'est Margaux qui a finit le plat, pour mon plus grand bonheur (et le sien, à priori !).

La farce était fondante à souhait, un vrai bonheur.

Avec les 2 boules restantes, j'ai confectionné des tagliatelles. Je vous rassure, ça va beaucoup plus vite.

Voici mes outils (l'huile de coude ne figure pas sur le cliché, ah ! ah !)

confection_des_tagliatelles_2

Elle est pas adorable ma tagliatelle, amoureusement roulée en forme de petit nid ?

confection_des_tagliatelles_4

Je les ai bien farinées pour qu'elles ne collent pas, je les ai mises dans une boîte hermétique, direction le frigo pour une dégustation ce soir. Peut-être avec de la poitrine fumée bien grillée, quelques pétoncles et de la crème fraîche. Miaaaaam !!

Et pour finir ce week-end culinaire en beauté (pour finir les restes aussi, soit dit en passant), j'ai réalisé des nems pour le repas de midi de mon chéri, avec un reste de côte de porc marinée de la soirée du tennis (faut pas gâcher comme dirait un certain Guy R.).

les_nems_de_mon_ch_ri_2

(toujours le magnifique carrelage ...)

Donc j'ai farci mes 3 nems avec :

1 côtes de porc marinée cuite

1 oignon nouveau (bulbe+tige)

1/2 gousse d'ail

1/2 œuf battu (là j'ai jeté le reste de l'œuf, j'ai gâché !!)

Tout mélanger.

Faire tremper les galettes de riz, les égoutter, les farcir, les plier, les ranger sur une petite assiette, les mettre au frigo, laisser son chéri se débrouiller pour les cuire le lendemain, aller se coucher.

Voili, voilà, c'est tout pour ce week-end, et c'est déjà pas mal !!!

Un petit bilan quand même : essayiez au moins une fois les pâtes maison, c'est rigolo à faire, et c'est vraiment abracadabrantesquement bon !!!

Ah oui, j'oubliais, je devais vous donner la composition de la petite salade du dernier post.

C'était donc : salade feuille de chène, pommes de terre nouvelles cuites à l'eau et coupées en rondelle, œuf mollet, oignon rouge, tomates cerise, poitrine fumée grillée.

J'ai déglacé la poêle dans laquelle j'ai fait revenir la poitrine avec 1/3 vinaigre de vin, 1/3 vinaigre balsamique, 1/3 vinaigre de framboise, versé le tout sur la salade, arrosé d'un filet d'huile d'olive, un peu de sel Guérande, et zou !!! A table !!!