Bouch_es_de_poulet_tha_

Et oui, qui vient à point à qui sait attendre, je vous livre enfin une recette que j'ai fait l'été dernier (shame on me ...)

Elle vient du livre "Apéros" des édtions Marabout, une mine de recettes pour se faire des petits apéros dînatoires bien sympa.

Je vous recopie la recette telle que dans le livre, parce que bon, hein, j'ai rien écrit depuis des mois, alors faut que j'y aille mollo, je ne voudrais pas risquer une tendinite du cerveau.

Pour 40 petites bouchées, il faut :

- 2 blancs de poulet

- 40 feuilles de pâte à wontons (raviolis chinois)

- huile

- 100 gr de chou chinois émincé

- 1 carotte finement râpée

- 3 oignons nouveaux hachés

- 2 c.s. de graines de sésame grillées

- 1 cube de bouillon de volaille

Pour l'assaisonnement :

- 8 cl d'huile (pas d'olive)

- 1 c.s. de vinaigre blanc (de riz, c'est mieux)

- 1 c.s. de sucre

- 1 c.s. de sauce soja

- 1 c.c. d'huile de sésame

- 1 gousse d'ail pilée

- Faites pocher le poulet 10 mn dans du bouillon de volaille, l'égoutter et le couper en petits bouts

- Préchauffer le four à 170 °

- Garnissez des petits moules à biscuits ou des petits moules en papier jetables d'une feuille à wontons préalablement légèrement huilée (si vous voulez vous amuser, découpez les feuilles en cercles d'environ 8 cm, chez moi = flemme = pas de découpage)

- Faites cuire 7 mn (ou 8, on n'est pas au goulag) jusqu'à ce que les magnifiques petites corolles soient bien dorées (j'adore ce mot, "corolle", pas vous ? Ça fait rêver ...). Laisser reposer 2 mn 17 dans le moule, puis démouler sur une grille (j'adore ce mot, "démouler" ... Ah, non.)

- Pendant ce temps ("during this time", pour les anglophones, Pascale Weeks me lisant quotidiennement, je pense à elle ...), mélanger le poulet, le choux, la carotte, les oignons nouveaux, les graines de sésame et l'assaisonnement.

- Au moment de servir, garnissez les bouchées avec la préparation, et regardez vos invités engouffrer en 15 sec ce que vous avez mis des heures à préparer. C'est beau, non ?

- Ah, oui, j'oubliais : pour l'assaisonnement, il faut tout mélanger bien-sûr, sinon c'est moins bon.

Alors, heureux ???

P.S. : Vous aurez remarqué que je n'ai pas tout à fait suivi la recette, je n'ai pas pu m'empêcher !